Micro station d'épuration : guide complet 2017

Grâce aux améliorations techniques et à de nouveaux matériaux, il est dorénavant possible d’installer, chez soi, sa propre station d’épuration. Alors que jusque-là, les particuliers dépendaient intégralement du bon vouloir des collectivités locales, ceux-ci peuvent à présent prendre les devants en installant une micro station dans leur jardin ou leur cave. Cette possibilité répond à une demande croissante : les particuliers veulent prendre soin de l’environnement et jouer un rôle-clé.

Concernant « l’eau », certains chiffres ne trompent pas. Saviez-vous qu’il y a plus de 17 000 stations d’épuration en France? Saviez-vous que celles-ci traitent plus de 7 milliards de m3 d’eaux usées ?

Il faut préciser que les « eaux usées » concernent l’eau des bains, des douches, des WC, du lave-linge, de la vaisselle, de la cuisine, du nettoyage de sa voiture ou encore de l’arrosage de son jardin. Également, il faut souligner que 70% de l’eau consommée est liée directement au monde de l’agriculture (arrosage des champs, eau pour les bêtes, etc…).

D’un point de vue écologique, nous tenons à vous indiquer que le volume des nappes souterraines est de 2 000 milliards de m3, mais que 100 milliards de m3 s’échappent chaque année vers les sources d’eau (dans une moindre mesure vers les cours d’eau). Aussi, les 7 milliards de m3 consommés par nos soins sont bien évidemment « pompés » sur ces nappes d’eau (dont la moitié à titre d’eau potable).

Dans le même temps, il ne faut pas oublier que les eaux consommées sont de plus en plus « chargées » en médicaments! En effet, nous sommes de grands consommateurs et ceux-ci se retournent inévitablement dans notre eau (d’une façon ou d’une autre)…Il y a donc de plus en plus de particuliers qui sont sensibles à la qualité de l’eau qu’ils boivent.

Ajoutez à cela que plus de 15 millions de personnes n’habitent pas à proximité d’une station d’épuration digne de ce nom (surtout le long de la Seine et du bassin méditerranéen), et, vous obtiendrez un nombre croissant de personnes désireuses d’avoir leur micro station d’épuration à domicile!

Au sein de ce guide complet, nous allons tout vous expliquer concernant les raisons qui pourraient vous pousser à installer une micro station d’épuration. Aussi, nous délimiterons le fonctionnement, les avantages et les inconvénients d’une telle installation.

Également, nous détaillerons les différents types de stations tout en étant clairs concernant la réglementation française en la matière. Nous vous divulguerons enfin tout concernant son prix, ses coûts énergétiques et toutes les aides disponibles pour vous aider à financer VOTRE micro station d’épuration.

Pourquoi installer une micro-station d'épuration ?

Comme souligné en introduction, il existe 2 raisons principales qui peuvent vous donner envie d’installer une micro-station d’épuration chez vous :

● Raison structurelle : Même si cela peut surprendre, près de 15 millions de personnes ne disposent pas d’un foyer connecté à une station d’épuration, ou tout simplement, à un système de tout à l’égout. Clairement, ces Français sont « mis de côté », car un tel raccordement coûterait bien trop cher aux communes et aux collectivités locales. Un comble..qui touche, tout de même, plus de 20% de la population hexagonale (soit 5 millions de foyers). Ceux-ci sont principalement disséminés le long de la Seine et au bord de la Méditerranée (nous vous laissons deviner ce qui sert de tout à l’égout…).

● Raison écologique (voire sanitaire) : Comme souligné dans le cadre des chiffres évoqués en introduction, l’eau consommée n’est pas « parfaite » d’un point de vue sanitaire…loin de là! Sans sombrer dans le catastrophisme, les stations d’épuration « classiques » nettoient l’eau, mais les consommations énergétiques nécessaires, tout comme les produits utilisés n’ont ABSOLUMENT rien d’écologique! Si vous êtes un réel protecteur de l’environnement et sensible à l’écologie, la micro-station d'épuration est faite pour vous!

Définition et fonctionnement d'une micro-station d’épuration

Une micro-station d'épuration n’est autre qu’un système domestique dont l’objectif est d’assainir VOS eaux usées. Il s’agit donc d’un système fermé (parfois partagé avec quelques voisins) qui va vous protéger des contaminations extérieures (dont les traces de médicaments cités plus haut).

Le fonctionnement d’une micro-station d'épuration est particulièrement simple : il s’agit d’utiliser des micro-organismes, et autres bactéries, pour traiter convenablement ses eaux usées. Clairement, il s’agit d’une véritable « culture » de micro-organismes qui sont au service de vos eaux usées. Quand la nature nettoie…la nature!

Nous détaillerons plus bas les différents types de micro-stations d’épuration, à savoir en culture libre (aussi appelée « à boue active »), en culture fixée, hors sol et sans électricité.

Avantages et inconvénients

  • avantages
  • inconvenients

Voici les avantages relatifs à l’installation d’une micro station d’épuration :

● Respect de l’environnement : clairement, tout est naturel de A à Z, dont le rejet des effluents. Plusieurs lois et autres arrêtés ont fixé des règles précises pour que cette installation joue son rôle au maximum.

● Certification : grâce à la Commission européenne, les micro-stations vendues sont certifiées. Elles sont donc jugées de qualité, et surtout, elles sont conformes aux règles en place. En ce sens, vous n’aurez donc pas de mauvaise surprise!

● Particulièrement compacte : vous imaginez peut-être qu’une station représente une mécanique colossale qui nécessitera de nombreux travaux d’envergure? À vrai dire, c’est tout l’inverse! Les micro-stations sont particulièrement compactes et elles ne nécessiteront pas de creuser des tranchées dans votre jardin ou vos soubassements!

● Longue durée de vie : celle-ci varie selon que votre micro station soit en béton ou en plastique. Toutefois, il ne sera AUCUNEMENT nécessaire de la changer régulièrement.

● Adaptable à tous les sols : quelle que soit la nature de votre sol, la micro station d’épuration s’adapte à tous les sols sans aucun souci.

● Réutilisation de l’eau = économies durables : une fois l’eau traitée, elle peut être réutilisée pour vous ou votre jardin (ou autre). Idéal pour réaliser des ECONOMIES tout en prenant soin de notre belle planète!

● Rapide à installer : quelques heures suffisent pour installer votre micro station d’épuration.

● Large choix : ce domaine peut vous paraître encore inconnu, mais sachez que l’offre est particulièrement dense. Cela est parfait pour réaliser un choix pondéré et juste, et ce, surtout avec l’appui d’un professionnel.

Les différents types de micro-stations

Afin d’entrer dans le vif du sujet, sachez qu’il existe 4 types de micro-stations d’épuration dont voici les principes et les mécaniques :

● micro station d’épuration à culture libre : il s’agit des fameuses stations à « boue active ». Le principe est de « cultiver » des micro-organismes en suspension au sein d’une zone parfaitement aérée. Cette station peut fonctionner selon un système « simple » ou de type « SBR ». Concernant le premier, les impuretés vont être éradiquées grâce à l’oxygène de la pollution créée. Ses avantages sont notamment liés à sa faible superficie, son absence de bruit, à la qualité des eaux traitées, à son entretien Jutra-simple et à l’absence d’émission d’effluents. Concernant le type SBR, la mécanique est plus moderne et plus complexe (conversion de matière organique en biomasse). Ses avantages sont liés à la simplicité de son entretien, à la qualité des eaux traitées (encore mieux que la boue active simple), à l’absence de bruit et d’effluent.

● micro station d’épuration à culture fixée : cette mécanique est différente de la précédente, car les eaux usées s’accrochent à un support (elles sont donc « fixées »). La dégradation des déchets est provoquée par leur oxygénation qui est ici, fixe. Ses avantages : taille compacte, haute performance, absence d’odeur, entretien simple.

● micro station d’épuration hors sol : sa mécanique est également liée au mouvement des bactéries (comme la station à culture libre simple). Toutefois, il n’y a aucun problème de colmatage, car il n’y a pas de filtre puisque toute la mécanique est dite « auto-nettoyante ». Ces stations ne nécessitent pas de travaux, sont silencieuses et ne nécessitent pas une utilisation constante (= vous pouvez être absents pendant plusieurs mois / très utile pour votre résidence secondaire). L’entretien est cependant plus complet (réalisable par un professionnel) et le coût annuel électrique est environ de 70 euros.

● micro station d’épuration sans électricité : le must d’un point de vue purement « écologique ». Économique et particulièrement fiable, ce système ne nécessite ni électricité, ni moteur, ni pompe. Toutefois, les risques de colmatage sont réels, l’entretien est assez poussé et le coût d’achat légèrement plus élevé.

Que dit la réglementation sur l'installation de micro-stations d'épuration ?

D’un point de vue législatif, les règles établies par les autorités françaises sont particulièrement claires. En effet, l’installation d’une micro station d’épuration est parfaitement AUTORISEE grâce à la loi du 3 août 2009. Cette promulgation a été réalisée par le Ministère de l’Écologie et du Développement Durable.

Plus précisément, le Ministère est en charge d’une étape-clé, à savoir l’attribution des agréments auprès des fabricants de micro station d’épuration. Cela indique que les produits vendus en France sont adaptés à un tel besoin (conformité envers les règles françaises et européennes), et ce, au niveau des matières utilisées comme de leur résistance.

À ce titre, veillez toujours à identifier le marquage CE sur les produits vendus qui ne sont autres que des gages de qualité indispensables. Aussi, afin d’être certain de bien choisir sa micro station d’épuration, il vous faudra aussi identifier (informations présentes sur la fiche produit de la station convoitée) le numéro d’agrément ministériel, les normes liées à la cuve et au mécanisme de traitement, et, la notification claire des « rendements épuratoires » de ladite station (codes DBO5, DCO et MES)

Installation, entretien et vidanges

Au-delà des informations divulguées plus haut concernant l’entretien, l’installation et les vidanges de votre micro station d’épuration, ne perdez pas de vue qu’il s’agit d’un processus qui requiert l’accompagnement d’un professionnel.

En effet, au même titre que l’achat d’une voiture, il est clairement hasardeux de vouloir en assurer l’entretien soi-même, y compris les vidanges. Concernant une micro station d’épuration, les enjeux sont les mêmes : sans un accompagnement de qualité, la durée de vie et l’efficacité de votre micro station d’épuration s’en trouveront largement diminuées.

Prix d'une micro station d’épuration

En premier lieu, il est important de rappeler 2 éléments essentiels liés au prix d’une micro station d’épuration :

● Ce tarif doit comprendre l’achat de la station (dont la cuve et le système de traitement), mais aussi le coût lié à l’installation et au raccordement.

● De nombreuses technologies existent, tout comme les matériaux utilisés, cela entraîne des différences de prix notables entre les stations d’entrée de gamme et les stations premium.

À ce titre, dans le cadre de cet investissement qui est loin d’être anodin (la station va vous « accompagner » pendant au moins 15 ans), lors de la demande d’un devis, veillez à identifier les coûts liés au transport, au système d’épuration, à la pose, au raccordement, à la mise en service et aux différentes potentielles options. Bien entendu, veillez à signer un devis chiffré indiquant le PRIX TOTAL final AVANT le début des travaux. Ainsi, vous éviterez bien des mauvaises surprises, croyez-nous!

Concernant le prix d’une micro station d’épuration, voici quelques exemples purement indicatifs (pour vous donner un ordre d’idée) :

5000
(à partir de)

● Station pour un logement comprenant entre 1 et 6 résidents : entre 5 000 et 8 000 euros

● Station pour un logement comprenant entre 7 et 10 résidents : entre 7 000 et 10 000 euros

● Station pour un logement comprenant plus de 11 résidents : au moins 9 000 euros

Soulignons que ces prix peuvent largement varier en fonction de potentielles options (la pompe de relevage est très populaire), des matériaux (le moins onéreux est le béton et le plus onéreux est le Polyester renforcé à la fibre de Verre), de la technologie utilisée (la moins coûteuse est la culture libre et la plus coûteuse est le système SBR) et des contraintes liées à l’installation de votre micro station d’épuration (garage, cave, lieu exigu,…).

Coûts énergétiques et d'entretien à prévoir

Au-delà des coûts cités juste au-dessus relatifs à l’achat et à l’installation de votre micro station d’épuration, il faut ajouter les coûts annuels et non-annuels liés à l’entretien et à l’énergie nécessaire.

Quid des coûts non annuels?

● Étude du sol : véritable clé de voûte de la réussite de votre investissement, l’étude du sol (à déposer auprès de la SPANC), est vivement conseillée. Son coût oscille entre 200 et 500 euros.

● Mise en conformité : suite à l’installation de votre micro station d’épuration, le SPANC réalisera une mise en conformité dont le coût oscille entre 50 et 350 euros.

Quid des coûts annuels?

● Charge de fonctionnement : dans l’immense majorité des cas, la micro station fonctionne grâce à un système électrique. En ce sens, le coût de fonctionnement lié est d’environ 60 euros par an.

● Charges liées à l’entretien : plus que tout autre mécanisme, la micro station d’épuration nécessite un entretien rigoureux et annuel pour assurer son bon fonctionnement. Comptez entre 150 et 300 euros par an afin de vérifier tous les mécanismes, le retrait de la boue en surplus et la vidange.

Aides et subventions pour l'épuration des eaux usées

Dans le cadre d’un tel investissement, sachez qu’il existe des aides et des subventions dont les montants peuvent atteindre des montants particulièrement significatifs. Voici les principales aides et subventions à obtenir :

● Écoprêt à taux zéro : via le Grenelle de l’Environnement, cet aide réservée sous conditions de ressources est un réel plus pour financer l’installation, l’achat, les travaux et les frais de maîtrise liés à la micro station s’épuration. Il s’agit d’un devis-type à faire remplir par l’artisan sélectionné.

● TVA à 10% : dans le cadre d’un tel aménagement, la TVA peut passer de 20 à 10%. Votre logement doit avoir été achevé il y a plus de 24 mois.

● ANAH : il s’agit d’une série de subventions liées à la réhabilitation d’un logement. Celles-ci ne s’appliquent qu’auprès des biens immobiliers utilisés en tant que résidence principale ayant plus de 15 ans. Le montant des travaux doit être supérieur à 1 500 euros.

● CAF : la caisse d’allocation familiale peut aussi intervenir dans le cadre de l’achat et de l’installation d’une micro station d’épuration. Il s’agit d’un prêt à très faible taux d’intérêt remboursable sur 36 mois.

Démarches pour installer une micro station d'épuration : notre avis

Comme souligné à diverses reprises au sein de ce guide complet, nous vous recommandons vivement de faire appel à un professionnel de l’assainissement. En effet, il n’est pas possible de s’improviser expert en traitements des eaux usées. Il ne s’agit pas de simples travaux comme ceux de votre jardin (par exemple). L’installation d’une micro station d’épuration nécessaire un réel SAVOIR-FAIRE et des compétences bien précises.

À ce titre, nous vous conseillons de réaliser PLUSIEURS demandes de devis. Celles-ci vous permettront de mieux connaître les prix pratiqués, en moyenne, dans votre région. Aussi, les devis vous aideront à identifier les artisans sérieux via le détail de ces documents officiels.

Enfin, une fois que vous aurez sélectionné 2 ou 3 artisans, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence, et, à négocier un forfait FIXE concernant l’indispensable entretien. Vous disposerez ainsi d’un meilleur prix, et, vous aurez l’esprit libre quant à l’entretien d’un tel mécanisme.

Recevez 4 devis gratuits d'installation de micro-station d’épuration

Dès à présent, et en moins de 60 secondes, recevez 4 devis totalement GRATUITS concernant l’achat et l’installation d’une micro station d’épuration. Cette première étape vous permettra de connaître le prix réel d’un tel investissement dans votre région. Cette initiative aura un impact positif sur la planète ET sur vos finances!


Voir aussi :
Micro station d'épuration sans électricité
Micro station d'épuration hors sol
Micro station d'épuration TRICEL
Micro station d'épuration SMVE
Micro station d'épuration Leroy Merlin