Alarme de piscine - Le guide complet (2017)

Disposer d’une piscine est toujours un réel plus pour sa qualité de vie et son confort estival (printanier, voire automnal pour les plus chanceux). Dès ces premières lignes, nous tenons à mettre en exergue le fait que le marché français est le plus dynamique d’Europe!

En effet, les Français sont de grands amateurs de bassins en tous genres. À titre indicatif, sachez qu’il y a plus de 1,8 million de piscines privées au sein de l’hexagone! Cela est bien plus qu’en Espagne, au Portugal ou encore en Grèce où le climat est pourtant bien plus propice. Chaque année, plus de 60 000 piscines « voient » le jour!

Cet engouement si particulier a été accompagné par de nombreuses innovations. En effet, les fabricants d’accessoires pour la piscine ont su concevoir des outils très pertinents. Robot nettoyeur, filet de protection, bâche d’hivernage sont parmi les accessoires indispensables pour prendre soin de sa piscine. En ce sens, pour prendre soin de ses proches, et plus spécifiquement les enfants, installer une alarme est une OBLIGATION légale. Ne perdons pas de vue que plus de 3 personnes se noient chaque année au sein de l’hexagone (piscine, rivière, mer,…).

Au sein de ce guide d’achat, nous allons évoquer toutes les questions-clés relatives aux alarmes de piscine : réglementation, critères essentiels lors de la sélection, types d’alarme, tout sera passé au crible pour VOTRE sécurité. Bien entendu, nous vous divulguerons nos alarmes préférées pour faciliter votre choix. Dans tous les cas, gardez en tête que rien ne vaut une solution sur-mesure proposée par un professionnel.

Que dit la réglementation concernant la sécurité des piscines ?

La loi est particulièrement claire en matière de sécurité d’un bassin. Tout propriétaire doit OBLIGATOIREMENT posséder un équipement de sécurité de piscine, et ce, parmi les 4 proposés. Cette loi concerne les piscines enterrées ET les piscines semi-enterrées. Celle-ci ne concerne pas les piscines hors-sol, mais nous ne pouvons que vous recommander de tout de même opter pour une alarme (surtout si une terrasse permet d’accéder au bassin).

Pour faire face aux accidents trop nombreux, et, malheureusement en hausse continue, les autorités ont su mettre en place ces règles drastiques, mais si salvatrices. Lors d’un contrôle, tout bassin non équipé d’un système de sécurité verra son propriétaire écoper d’une amende de 45 000 euros.

Les 4 dispositifs de sécurité concernés sont : une alarme sonore, une barrière de sécurité, un abri de piscine et une bâche de sécurité. Dans tous les cas, le dispositif concerné doit être certifié par l’homologation NF P90-307. Cette-ci est une garantie qui valide la pertinence dudit dispositif (exemple : détection de la chute d’un enfant de moins de 6 kilos, puissance sonore suffisante = 100 dB à 10 mètres,…)

Les critères de choix d'une alarme de piscine homologuée

Afin de choisir l’alarme de piscine homologuée la plus performante, nous vous recommandons de porter votre attention sur les critères cités ci-dessous:

● Le prix de l’alarme de piscine : Bien entendu, ce critère est essentiel quant à votre prise de décision. À titre indicatif, une alarme à immersion conviendra à un budget plus faible alors qu’une alarme périmétrique sera adaptée à un budget important (plus de 1000 euros).

● Nature de la piscine : S’il s’agit d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, vous devrez choisir entre une alarme périmétrique et une alarme à immersion. Dans le cadre d’une piscine hors-sol, et même si la législation ne vous y oblige pas, vous pourrez vous tourner vers une alarme bracelet ou une alarme parlante (que nous évoquerons plus bas).

● Avec ou sans télécommande : en cas de déclenchement, et au-delà du fait de sauver des vies, votre alarme devra obligatoirement être désactivée (ce qui indique que vous en avez eu connaissance). À ce titre, une télécommande peut être un critère non négligeable. Cela vous épargnera notamment une course effrénée vers le panneau de contrôle!

● Dimension de la piscine : Aussi, la taille du bassin est un critère essentiel. Il faut partir du postulat suivant : plus le bassin est grand et plus le nombre de sondes sera important (dans le cas d’une alarme immergée). Concernant les bassins plus très grands (au-delà de 10 mètres de long), les alarmes périmétriques sont à privilégier.

Deux types d’alarmes

Concernant votre sublime nouvelle piscine, gardez en tête que les 2 solutions les plus pertinentes sont l’alarme périmétrique, et, l’alarme à détection d’immersion. Voici leur fonctionnement, leurs avantages et les inconvénients. Au-delà des éléments évoqués ci-dessous, rien ne vaut l’analyse et l’expérience d’un professionnel concernant le choix de l’ alarme la plus adaptée.

1. Les alarmes périmétriques

Une alarme périmétrique a la particularité de « quadriller » le bassin via des faisceaux infrarouges émanant de bornes disséminées autour de la piscine. Clairement, plus le bassin a un périmètre grand, et plus, le nombre de bornes sera important. L’objectif est bien évidemment d’entourer le bassin d’un cercle « protecteur » qui se déclenchera lors du passage d’un « élément » (un enfant par exemple). La désactivation peut être opérée via un tableau de bord ou une télécommande.

Les avantages de l’alarme périmétrique sont nombreux. D’une part, l’installation est particulièrement simple et rapide, et, d’autre part, l’avertisseur est en temps réel (pas de délai entre la détection et le déclenchement). Aussi, il suffit d’installer plus de bornes pour…plus de sécurité, un réel avantage pour les grands bassins notamment.

Les inconvénients de l’alarme périmétrique sont au nombre de 2 : le coût est assez élevé (entre 500 et plus de 1000 euros), et, le déclenchement peut être provoqué par un animal de compagnie (des fausses alertes qui peuvent perturber les plus cardiaques d’entre vous).

2. Les alarmes à détection d’immersion

Une alarme à détection d’immersion va se déclencher en fonction des mouvements de l’eau. Autrement dit, soit les « vagues » sont fortes et indiquent la « chute » d’un enfant et l’alarme se déclenche, soit les « vagues » sont faibles (liées au vent par exemple) et l’alarme est stoïque. Concrètement, les sondes sont positionnées dans le bassin et elles doivent contrôler les mouvements de l’eau. À titre indicatif, il faut compter un minimum de 2 sondes pour un bassin d’une superficie de 50 m2. Tout comme l’alarme périmétrique, la désactivation peut être réalisée via une télécommande ou un tableau de bord situé non loin du bassin.

Les avantages de l’alarme à détection d’immersion sont liés à son prix (entre 200 et 500 euros) et sa simplicité d’installation. Clairement, ce type d’alarme est adapté aux budgets modestes à moyens.

Les inconvénients de l’alarme à détection d’immersion sont relatifs aux nombreuses fausses alertes (à cause du vent ou du robot de piscine notamment), et, surtout au temps de latence entre la « chute » et le déclenchement. En effet, la durée est en moyenne de 10 à 12 secondes, ce qui est assez long dans le cas le plus dramatique (chute d’un enfant).

Notre avis sur les alarmes bracelet pour enfants

Au-delà des 2 alarmes classiques évoquées plus haut, il existe l’alarme « bracelet ». En premier lieu, nous tenons à préciser que ce type d’alarme n’est pas HOMOLOGUÉE. À ce titre, il ne peut pas être considéré comme une alarme pouvant réellement sauver des vies. Il s’agit plutôt d’une solution d’appoint pour les piscines hors-sol.

Le principe de l’alarme bracelet est le suivant : l’alarme est attachée au bras de l’enfant, et, celle-ci se déclenche (sirène émanant d’un mobile) uniquement si elle se trouve dans une zone de « surveillance » déjà prédéfinie. Cette zone peut être, par exemple, délimitée par une application mobile. Le point fort de cette alarme est que la zone à surveiller est véritablement personnalisée.

Toutefois, son prix est assez élevé, au point de coûter aussi cher que les alarmes à détection d’immersion bas de gamme. En ce sens, il y a une véritable question à se poser quant à l’utilisation d’une alarme homologuée plutôt qu’une alarme alternative d’un coût approchant.

Quel type d'alarme de piscine choisir ?


Afin de choisir l’alarme la plus adaptée, voici les 3 questions les plus pertinentes à se poser :

● Quelle est la taille de votre piscine (en mètre carré) ?
Si la longueur de votre bassin supérieur à 10 mètres, il est vivement recommandé d’opter pour une alarme dite périmétrique. En dessous de cette dimension, l’alarme à détection d’immersion sera tout aussi efficace.

● Votre budget est-il inférieur ou supérieur à 400 euros ?
Clairement, l’alarme périmétrique est plus onéreuse que l’alarme à détection d’immersion. Alors que la première citée va coûter entre 400 et 1000 euros (voire plus), la seconde citée coûte en moyenne entre 250 et 400 euros.

● Souhaitez-vous une télécommande ?
Pour des raisons évidentes de confort (sauf si vous adorez faire des sprints…), la télécommande est un plus pour désactiver plus facilement l’alarme. Plutôt qu’un simple tableau de bord souvent situé aux abords du bassin, la télécommande est un plus pour se simplifier la vie.

Les principales marques d'alarmes sur le marché

En matière d’alarme de piscine, les marques les plus connues sont Sensor, Visiopool, Aqualarm ou encore Prima Protect. En faisant confiance à l’une de ces marques, vous aurez l’assurance de ne pas vous tromper. Bien entendu, ces marques proposent des alarmes parfaitement homologuées (norme NF P90-307).

Notre sélection des meilleurs modèles d’alarme

Même si rien ne vaut l’avis et les conseils d’un spécialiste, voici notre sélection des meilleurs modèles d’alarme de piscine. Nous avons sélectionné ces alarmes suite à de nombreux tests et suite aux nombreux retours (positifs) de nos clients.

Sensor Premium

Cette alarme à détection d’immersion de la marque Sensor comprend 2 clés magnétiques et tout le nécessaire pour les fixer. Sa sirène de 110 dB est parfaitement homologuée est très puissante. Comme toute alarme à détection d’immersion, elle ne convient que pour les bassins de moins de 10 mètres de long. Aussi, pensez à respecter le rayon d’action qui est de 7 mètres. La sonde fait 44 centimètres, mais seuls 20 centimètres (au maximum) doivent être immergés. Cette alarme coûte environ 200 euros et constitue un excellent choix pour les petits budgets.


Prima Protect 4 bornes

Cette alarme de piscine périmétrique est composée de 4 bornes et elle permettra de parfaitement couvrir toutes les tailles de bassin. Plus précisément, cette alarme comprend 1 borne maître et 3 bornes esclaves à disséminer sur le pourtour du bassin. Le volume de son alarme est de 100 dB et la garantie est de 2 ans. Nous vous recommandons de ne pas espacer les bornes de plus de 20 mètres pour une utilisation optimale. Cette alarme comprend une télécommande et 2 clés magnétiques. Son prix est de plus de 700 euros, mais cette alarme cette idéale pour les grands bassins.


Aqualarm

Cette alarme à détection d’immersion dispose de l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché. D’un coût inférieur à 230 euros, elle comporte 2 sirènes (à 115 dB), un filtre anti-UV et une protection anti-chocs. Son rayon d’action est de 7 mètres (dans le moyenne) et toutes les formes de bassin sont compatibles. Facile à installer, cette alarme doit être immergée à une profondeur entre 12 et 18 centimètres. Bon à savoir : elle n’est pas compatible avec les piscines à débordement ni avec une bâche à bulles.


Prima Protect 2 bornes

Tout comme le modèle 4 bornes détaillées ci-dessus, ce modèle ne comporte que 2 bornes. Cela est suffisant pour les piscines de petite à moyenne taille. Il s’agit donc d’une borne maître et d’une borne esclave. La distance entre les 2 bornes ne doit pas excéder 20 mètres et vous disposerez d’une clé magnétique. Son coût est inférieur à 500 euros, ce qui est un excellent prix pour une alarme périmétrique dotée de ces performances.

L'alarme de piscine parlante est-elle réellement utile ?

Lors de vos recherches, vous avez peut-être déjà entendu parler des alarmes « parlantes ». Celles-ci disposent d’une mécanique proche de celle des alarmes périmétriques. En effet, il s’agit d’un système de capteurs qui va alerter le baigneur d’un danger à proximité. Autrement dit, dès que la personne s’approche d’une zone « bornée », alors le signal sera déclenché, à savoir une voix qui préviendra d’un danger imminent.

Dans l’immense majorité des cas, ce type d’alarme est utilisé par des enfants. Le plus important est de bien délimiter la zone à surveiller. Dans la plupart des cas, il s’agit du bord de la piscine (et son pourtour). Dès que l’enfant pénètre dans cette zone, la voix s’enclenche. Le principal avantage de cette alarme est son faible coût qui peut rassurer les parents.

Bien entendu, cette alarme parlante n’est aucunement homologuée, mais peut être utile pour les parents emmenant leurs enfants se baigner à la piscine publique ou chez des amis. Nous insistons sur le fait qu’il s’agisse uniquement d’une alarme alternative et complémentaire.

Où acheter et comment installer une alarme de piscine ?

L’installation d’une alarme de piscine ne nécessite pas une formation d’ingénieur, mais il faut tout de même disposer de certaines bases pour ne pas mettre en péril son bon fonctionnement. Qu’il s’agisse d’une alarme périmétrique ou d’une alarme à détection d’immersion, nous vous recommandons vivement de demander les conseils d’un professionnel.

L’intégrité de vos proches, et surtout de vos enfants, dépend du bon choix de son alarme de piscine. À ce titre, n’hésitez pas à réaliser une demande de devis afin de connaître les meilleurs modèles d’alarme parfaitement ADAPTES à votre bassin. Vous n’en serez que plus serein et plus tranquille…(tout comme vos après-midi au bord de votre bassin avec votre famille).


Voir aussi :
Alarmes de piscine périmétriques
Alarmes de piscine immergées
Alarmes de piscine infrarouges
Alarmes de piscine Sensor
Alarmes de piscine Visiopool